Catégories
Le mot des éducateurs

Bienvenue dans l’association Éthique et Chiens!

Retrouvez nos activités d’éducation canine en Savoie : prenez contact avec nos éducateurs !

Nous sommes d’abord des comportementalistes qui avons à coeur de vous conseiller pour une meilleure compréhension mutuelle entre humains et chiens.

Notre éducation canine est résolument moderne, amicale, bienveillante, et efficace.

Notre éthique nous fait bannir toute approche basée sur la peur, la violence, la contrainte ou la compulsion (l’addiction), et nous amène à définir avec vous un cadre cohérent et solide à l’intérieur duquel évolue le chien, qui vit dans un monde fait pour et par les humains.

Catégories
Compte-rendu d'activité Le mot des éducateurs

Point formations 11.21

Les formations canines que nous avons suivies en ligne ces dernières semaines …

Nous ne suivons aucune formation en France, car rien ne se propose à nous de suffisamment intéressant.🤨

Aujourd’hui, pour être un comportementaliste, il faut savoir comprendre l’anglais et aller chercher partout dans le monde des personnes qui ont des connaissances modernes. Et là, on devient de plus en plus compétents.
Les remises en question professionnelles doivent être constantes car les connaissances évoluent, et les découvertes de professionnels canins qui ont de vraies compétences ou connaissances scientifiques sont incessantes (quand on cherche bien).
Être comportementaliste canin, c’est passer plus de temps à se former qu’à être avec vous, à vous accompagner.
Un comportementaliste qui ne se forme pas est dangereux.

Week-end PDTE

Récemment nous avons suivi un week end entier, soit 14 heures de webinaire, avec le PDTE, association présidée par Turid Rugaas en Scandinavie.
Plusieurs intervenants du monde entier se sont succédés pour aborder différents thèmes. Nous n’avons rien appris, mais avons apprécié différentes interventions :

Une comportementaliste espagnole propose, dans un refuge, à des chiens qui ont peur des humains et de nouveaux environnements, une recherche olfactive de friandises quotidienne : l’évolution de ces chiens est étonnante! Ils prennent confiance au fil des semaines.

Une éthologue américaine, Kim Brophey, nous a rappelé l’importance de la part génétique dans le panel de comportements que présente un chien.

Une comportementaliste russe nous a rappelé qu’enfermer un chien en cage n’est JAMAIS acceptable.

Cristina et Aurélien Budzinski, français, nous ont présenté une étude de cas, avec des vidéos très intéressantes, « How can we help a dog relax and enjoy his walk in a difficult environment. », avec un chien qui a des difficultés sociales avec ses congénères

Savoir mieux

Anne, qui n’est pas issue d’une formation scientifique comme Thierry, se passionne pour les webinaires sur les biais cognitifs et l’esprit critique. Avoir la capacité d’analyser une information avec une démarche scientifique, c’est tout un art, et c’est une compétence qui aujourd’hui nous semble primordiale. Différencier croyances et connaissances est une compétence incontournable.
Elle passe des heures à trouver articles et webinaires de qualité. Vive la zététique! Plongez vous dans cet art, vous en ressortirez transformés, et mieux armés pour prendre vos décisions.

Thyroïdie et comportements

Un webinaire vétérinaire sur la relation entre problème de thyroïde et comportement canin. L’état actuel de la science ne démontre pas aujourd’hui qu’une hyper- ou hypo-thyroïdie aurait un impact sur le comportement de nos chiens. A suivre avec d’autres études dans les années à venir. Mais tirer aujourd’hui une conclusion qui serait qu’un problème de thyroïde rend par exemple votre chien agressif est bien trop hâtif.

Phobies et peurs

L’incontournable et formidable vétérinaire Amber Batson a abordé la question de la peur et des phobies. En 1h30, elle transmet une quantité d’informations actualisées toujours aussi énormes et captivantes!

Development of executive functions in dogs

Notre rendez-vous mensuel avec Kristina Spaulding abordait la question de la prise de décision chez le chien. Non, le chien n’est pas un automate qui n’a que des réflexes : c’est un individu complexe qui réfléchit! Et quel est le pire ennemi du chien pour une bonne prise de décision : le stress!!!

Anxiété de séparation

Il nous reste à visionner un webinaire de 4 heures qui nous attend bien au chaud concernant l’anxiété de séparation. Ce n’est absolument pas notre première formation sur le sujet, mais nous sommes toujours friands de connaissances actualisées.

Catégories
Compte-rendu d'activité Les petites histoires de chiens

Histoires de chiens 09.21

Lucky, le Dalmatien que Thierry et Anne suivent à distance, a eu une période difficile avec des douleurs et du stress. Des essais médicamenteux se sont montrés concluant : Lucky va beaucoup mieux, et ne montre plus d’agressivité face à sa famille d’accueil.

Angie, la Lévrier Espagnole de bientôt 17 ans, qui vit avec Anne et Thierry depuis 3 ans maintenant, traverse quelques moments difficiles, avec des chutes dans les escaliers, des blessures, et une hypothermie. Heureusement sa vétérinaire est une fée!

Anne a rencontré la petite Tara, Berger Américain, qui a rejoint la famille de Claire. Le retour du bonheur dans cette famille ! Et la peluche lama est la meilleure amie de Tara !

Sempaï, Border Collie, issu d’une portée non désirée dans une ferme, a été adoptée par Julie, qui lui offre un accompagnement très patient, car Sempaï découvre tout de la vie avec des humains. Sempaï a un peu…voire beaucoup…peur de tout.

Nous avons revu Saya, la belle Akita Inu, qui a réussi à tolérer la présence de Thierry et Anne. Et même qu’Anne a pu jouer avec Saya, et Saya a fait des bisous à Anne !

Joyce, Beagle de 8 ans, vit avec une enfant de 3 ans et la cohabitation n’est pas simple. Les parents de la petite ont fait appel à nous pour que nous les conseillions au mieux, afin d’éviter une morsure plus grave que la précédente. La famille veut tout mettre en oeuvre pour garder leur chienne auprès d’eux!

Ramsey est un jeune Shi-Tzu de 1 an qui réagit fort quand il voit un congénère. L’évaluation de Ramsey est en cours. Et sa famille est déjà au travail !

Newt est un jeune croisé Border Collie, et il aboie quand des véhicules ou des gens sont en mouvement, il court vers eux, ce qui est dangereux. Nous avons débuté l’accompagnement sous forme de désensibilisation, ce qui demande des compétences particulièrement fines de la part de la famille.

Rio, le jeune Épagneul Breton, est branché sur vibreur ! Nous aidons sa famille à l’aider à s’apaiser, mais surtout à le promener afin d’éviter des chutes à son humain. Quand Rio a une émotion, il court particulièrement vite ! C’est le premier chien qui a réussi un strike avec Anne 😅!

Looping est un Cavalier King Charles de 6 ans. Il souffre d’anxiété et de certains comportement répétitifs, spécifiques de sa race. Sa famille est très empathique et va aider Looping à se sentir mieux en lui proposant de nouvelles activités quotidiennes, de quoi combler ses besoins de chien. Nous évaluerons aussi les compétences sociales de Looping avec ses congénères.

https://vimeo.com/632262201
Junior et Passoa — cliquez pour voir la vidéo

Nous avons revu Junior, 4 ans, croisé Border Collie — cliquez sur la vidéo ci-dessus — que nous avions replacé dans une nouvelle famille il y a deux ans. Junior conserve des peurs et des réactions parfois impulsives en balades, ce qui impacte émotionnellement son humaine que nous allons tenter d’aider à prendre confiance et à réagir de la meilleure façon.

Enfin, Oggy s’est promené avec Passoa et nous a exprimé ses difficultés à croiser des chiens qui sont ne serait-ce qu’un tout petit peu agités ou tendus. Oggy a une hypersensibilité sociale : tolérer un chien dans son environnement est pour lui non seulement un défi mais surtout une aversion.

Catégories
Le mot des éducateurs

Est-ce que ça marche avec tous les chiens ?

Est-ce que notre approche marche avec tous les chiens?

Dans cette question, j’entends : est-ce que c’est efficace, et est-ce que je vais atteindre mes objectifs?
Est-ce que ce qui me gêne chez mon chien, ne me gênera plus?

Ma première question est : qu’avez-vous comme objectif? Si votre objectif est que votre chien ne soit plus une gêne pour quiconque, peut-être que notre approche marchera.
Toutefois notre objectif en tant qu’accompagnateurs est de vous proposer avant tout de comprendre votre chien, de faire attention à ses besoins et à ses émotions, tout comme vous le faites avec ceux que vous aimez.
Notre objectif est que votre chien et vous appreniez à vivre sereinement ensemble. Et alors vous assisterez à certains changements comportementaux chez votre chien.

Si votre objectif est que votre chien change très rapidement ses comportements gênants, et peu importe si votre chien en est malheureux, notre approche est incompatible avec vos attentes.
Ce n’est pas que nous n’allons pas vous aider à attendre les résultats attendus ! C’est que nous avons un objectif parmi d’autres qui est le bien-être du chien dans cette mécanique de changement, et nous n’allons pas nous entendre, ni sur les conditions ni sur les finalités.

L’apaisement d’un chien et d’une famille change les comportements du chien : le chien est plus calme, réfléchi, adaptable, à l’écoute, collaboratif.

Si notre approche marche avec tous les chiens : OUI.
Oui, nous accompagnons tous les profils de chiens, même ceux qui font très peur, et qui mordent.
Non, nous ne sommes pas prêts à faire de votre chien un individu résigné et stressé pour atteindre vos objectifs.
Cela ne veut pas dire que nous n’atteindrons pas ces objectifs. Mais si nous ne les atteignons pas, c’est parce que les atteindre coûterait trop cher à votre chien, qui est un individu avec des handicaps, et qui ressent les mêmes émotions que les vôtres.

Si votre objectif était d’attaquer à coups de marteau-piqueur les comportements gênants de votre chien, vous allez augmenter le stress de votre chien, que cela soit en le manipulant à coups de friandises pour qu’il apprenne à faire ce que vous voulez (assis, couché, silence, à ta place, regarde-moi…), ou à coups de poings, de douleurs et de peurs (colliers électriques, colliers étrangleurs, menaces, cris,…).

Vous-même, seriez-vous capable de tout pour un proche?
D’aller facilement au-delà de vos limites émotionnelles et physiques pour contenter votre conjoint, un parent, un ami? De vous donner corps et âme sans en souffrir, et tout le temps, toute votre vie, en vous oubliant totalement?
Ne demandez-vous pas plutôt à vos proches d’accepter vos limites, vos handicaps, vos souffrances, même si vous êtes parfois capables d’efforts pour eux? Le chien vous le demande aussi, en étant souvent capable d’efforts.

Moralité : Le chien parfait et heureux est une peluche, rayon jouet 😄.

Catégories
Compte-rendu d'activité Les petites histoires de chiens

Portraits de chiens

Quelques portraits de chiens rencontrés ces derniers jours…

Nous avons rencontré deux petits bébés spitz (qui ne vivent pas dans la même famille) : l’un Sweetie, et l’autre Swan : un pti bonhomme et une petiote nana, vraiment vaillants du haut de leur 4 mois! Et qu’est-ce qu’ils sont aimés!

Nous avons revu Rancho, jeune labrador aux multiples problèmes articulaires. Son enfance a été constellée de douleurs, opérations et convalescence. Un difficile parcours pour toute la famille! Rancho n’a pas pu vivre une familiarisation et socialisation « normales » en tant que chiot. Sa famille a composé au mieux lors de cette traversée du désert, et a enfin en ligne de mire l’oasis, une première étape ressourçante et bienvenue!

Rancho

Mademoiselle Saya, akita inu, est très bavarde lorsque des personnes entrent dans son appartement. Elle angoisse quand elle reste seule et de nombreux bruits l’inquiètent. Sa gentille famille veut l’aider à s’apaiser. Cette jeune et belle japonaise a de bien trop lourdes émotions à gérer…

Saya

Monsieur Oggy n’est pas à l’aise à proximité d’un congénère, du coup ses gentils humains non plus. Nous allons avancer prudemment en écoutant Oggy, en le laissant communiquer, et choisir d’agir tout aussi prudemment que nous.

Oggy

Et nous gardons à l’oeil Lucky, dalmatien grognon et grogneur, et surtout qui a tellement peur de tout. Il est dans sa nouvelle famille d’accueil depuis environ 1 mois. Cette transition a été riche en rebondissements, car Lucky peut faire très peur à sa famille quand lui a peur, en menaçant une personne. Vraiment pas simple pour lui et cette famille qui est très courageuse de l’aider.

Lucky

Sir Onyx se balade toujours avec Thierry, et malgré un tempérament solide (il faut se méfier des apparences), exprime qu’il a souvent peur : un bruit, ou autre chose dans l’environnement, peut rapidement l’effrayer. Thierry est son super protecteur, et n’hésite pas à… fuir avec Onyx !

Onyx

Catégories
Compte-rendu d'activité

Morceaux de recherche scientifique…

Mensuellement, Kristina Spaulding nous propose une réflexion autour d’une ou plusieurs études portant sur le chien.

Ce mois-ci, il était question de ” Does owner relationship affect learning? “. Spécifiquement, les chercheurs se sont concentrés sur le mode d’apprentissage social “par un démonstrateur”.

Certaines des conclusions de l’étude étaient inattendues de tous les participants à ce webinar :
– un chien « irritable » apprend mieux
– un chien apprend mieux lorsque un individu inconnu propose la démonstration, plutôt qu’un humain familier

Bien entendu ce que je viens d’écrire est simplifié à l’extrême. Le contenu de la publication est d’une grande complexité et Kristina nous aide à y voir plus clair !

Les cours de Kristina Spaulding sont accessibles à tous ici : https://smartdogtrainingandbehavior.thinkific.com/courses/research-bites

Catégories
Compte-rendu d'activité Le mot des éducateurs

Olfaction

Nous avons suivi un nouveau et très intéressant webinar proposé par le Dog Training College (U.K.) au sujet de l’olfaction (webinaire qui vous est toujours accessible, payant).

Entre autres informations (très!) techniques : les chiens ont jusqu’à 300 millions de récepteurs olfactifs, alors que nous n’en avons que 6 millions.


Là où nous interagissons avec le monde au travers de nos yeux majoritairement, les chiens interagissent avec leur environnement grâce aux odeurs.
Nous n’avons pas accès au monde qu’ils perçoivent, nous ne sommes même pas en mesure d’imaginer à quoi ressemble ce monde.

La mine d’informations que les chiens récoltent grâce aux molécules odorantes ne nous est absolument pas accessible.

Nous sous-estimons, de ce fait, à quel point certaines émotions et certains comportements peuvent être fortement corrélés aux odeurs perçues.


La portion du cerveau d’un chien dédiée au traitement des informations olfactives est 40 fois plus grosse que la nôtre et représente environ 41% de leur cerveau !


Laissez vos chiens flairer, c’est important pour eux pour analyser ce qui les entoure, pour prendre confiance dans leur environnement.

Et soyons encore une fois humbles : nous ne pourrons sans doute jamais expliquer, et difficilement modifier, les réactions et comportements d’un chien liés à des informations olfactives.


Par exemple : le composé méthyl-p-hydroxybenzoate est secrété par les chiennes en chaleur et augmente fortement l’excitation des mâles. Or, ce composé est utilisé dans de nombreux produits cosmétiques.
Posons-nous alors la question, quand un mâle veut chevaucher systématiquement une personne : cet ingrédient est-il présent dans son produit douche, sa crème de jour, son shampooing, son parfum…?
Si oui, est-il tout simplement pertinent d’envisager un travail de modification comportementale pour ce chien avec cette personne ?

Catégories
Compte-rendu d'activité Les petites histoires de chiens

Que de chiots !

Nous avons revu les familles de 5 tout jeunes chiots de moins de 6 mois : Phoenix (Eurasier/Samoyède/Husky), Dune (Eurasier), Salia (Beagle), Sören (Husky) et Stan (Boxer).

Cette cuvée spéciale est composée de chiots qui vont supers biens, n’ont pas de peur spécifiques, et qui ont juste… des comportements de chiots ! Nous n’avons pas trop l’habitude de rencontrer des chiens qui vont bien 😉…

Nous avons revu la famille de Ragnar : Ragnar est un chiot Husky Sibérien de 9 mois, un grand sensible, qui a parfois peur contextuellement des humains. 💔

Il y a eu également Elisabeth et Xena qui est croisée Sharpei, et a très peur des humains qui viennent chez elle. Toutes deux sont très courageuses et se soutiennent l’une l’autre. 💕

Nous avons rencontré petit Djack qui a des peurs beaucoup trop grandes pour lui, et sa famille a fait un long trajet pour nous rencontrer et discuter des solutions pour aider Djack à aller mieux. 🧡

Nous avons beaucoup discuté avec la famille de Skya, bébé berger australien, qui est depuis arrivée auprès d’eux ; il nous reste à rencontrer Skya 😀.

Christine et Lounaya sont venues partager une balade canine avec Passoa, et Lounaya a été la compagne parfaite pour Passoa.

Et bien entendu, il y a le chouchou de Thierry, Onyx (croisé Akita Inu roux et blanc) ! Thierry promène plusieurs fois par semaine le “Doudou”. L’humain d’Onyx tient à ce que son chien ait des balades de qualité alors que lui est au travail et ça, on ne saurait dire à quel point cela nous touche !💖

Catégories
Le mot des éducateurs

Hyperthermie et exercice

En fait, plus de chiens meurent d’une hyperthermie induite par de l’exercice que de chiens enfermés dans une voiture.

L’hyperthermie, aussi appelée “coup de chaleur” (ce qui tend à suggérer un évènement bénin…), est une situation grave qui doit être traitée, bien sûr, mais surtout évitée !

Nous sommes en plein dans une vague de chaleur. S’il-vous-plaît, ne promenez pas vos chiens au plus chaud de la journée ! Le mieux est de sortir tôt (avant 9h du matin) ; vous pouvez attendre le coucher du soleil mais la chaleur résiduelle est encore top importante pour beaucoup. On a besoin de ces heures sans soleil pour que l’atmosphère et le sol se rafraîchissent.
Avant de sortir marcher sur le trottoir, la route, posez le dos de votre main à plat sur le sol : si c’est trop chaud pour vous, c’est beaucoup trop chaud pour ses coussinets !

Publication récente : (traduction de Thierry)

“Nous avons réexaminé les dossiers vétérinaires de plus de 900 000 chiens, et avons identifié l’exercice physique comme le déclencheur le plus commun de pathologie liée à la chaleur. Nous avons aussi découvert qu’un coup de chaleur causé par de l’exercice est tout aussi susceptible de tuer qu’un coup de chaleur dû à une voiture chauffée. Les chiens mâles et les plus jeunes étaient le plus à risque de développer une pathologie liée à l’exercice. Les chiens les plus vieux ainsi que ceux à face courte avaient le plus fort risque de développer une pathologie liée à la chaleur simplement en se tenant dehors par temps chaud. N’importe quel chien peut développer un coup de chaleur laissé dans une voiture chaude, mais les races à tête courte étaient le plus à risque.”

Hall, E.J., Carter, A.J. and O’Neill, D.G., 2020. Dogs don’t die just in hot cars—exertional heat-related illness (Heatstroke) is a greater threat to UK dogs. Animals, 10(8), p.1324.

Si vous avez envie d’une petite marche, allez-y ! Mais sans votre chien. Ramenez des odeurs à la maison pour votre chien pour créer une promenade “indoor” (à l’intérieur) ou une balade dans le jardin.

Au lieu de promenade, utilisez des exercices de réflexion pendant quelques jours. Echangez des jouets de chiens avec vos voisins ou vos amis, fabriquez quelques enrichissements simples avec de la nourriture (enroulez des friandises/biscuits dans une serviette, cachez quelques friandises entre des rouleaux de papier toilette vides dans une boîte…).

Congelez un Kong fourré / un jouet à mâcher / un tapis de léchage.

Élaborez un cube de glace aromatisé géant en mixant un peu de viande, œufs, légumes, ou jus de fruits dans de l’eau et en les disposant dans un bac à glace ou plat à emporter et les mettant au congélateur.

Jouez à attraper pommes ou biscuits flottant sur un bol d’eau. (Sans les mains pour les humains !).

Ne laissez pas votre chien jouer avec un tuyau d’arrosage (et faites réellement attention à ne pas laisser un tel tuyau au soleil, l’eau à l’intérieur peut atteindre de très hautes températures jusqu’à faire des brûlures !), ni un pistolet à eau : non seulement votre chien peut surchauffer en courant partout, mais aussi l’ingestion de trop d’eau peut être toxique.

Offrez des choix. Encouragez la lenteur. Promenez tôt.

Restez au frais !!!

Et n’oubliez pas vos autres animaux de compagnie. Lapins, rongeurs etc… ont besoin d’être à l’ombre avec un bon courant d’air. Ils peuvent apprécier une surface fraîche telle qu’une dalle de marbre/granit ou du carrelage pour se poser dessus.

Enfin, les chevaux sont si souvent sortis dans les champs avec une clôture électrique. Ont-ils accès à une zone d’ombre ? Peuvent-ils choisir librement de vivre à un endroit plus frais ou aéré ?

Chaque été, de nombreux animaux de compagnie font un coup de chaleur.
Soyons plus attentifs et évitons ça cette année…


Texte inspiré par une publication du Dr vétérinaire Amber Batson (UK) ici : https://fb.watch/6ZiQf25mek/

Catégories
Compte-rendu d'activité

Formations, formations…

Nous avons suivi 3 formations en ligne ces dernières semaines :

  • une journée avec une vétérinaire anglaise au sujet de la protection de ressources chez le chien
  • 2h30 avec une autre vétérinaire anglaise concernant la grossesse fantôme chez la chienne
  • 1h de réflexion autour d’une publication scientifique avec une Docteur en biopsychologie américaine

La protection de ressources

Des causes évitables, et des solutions pour prévenir les problèmes
Les trois comportements typiques de la protection de ressources, qui consiste pour le chien en la peur de perdre un objet ou quelque chose de comestible, sont :

  • Avaler rapidement l’objet ou la nourriture : ingérer permet d’éviter au chien de perdre quelque chose que l’humain veut lui enlever
  • Bloquer l’accès à la ressource : par une position, un changement de lieu (une fuite) ou l’enfouissement
  • Agresser l’individu qui veut prendre l’objet

Si votre chien a de tels comportements, contactez nous, des solutions existent!

Grossesse fantôme : un tueur silencieux…

Un webinar étonnant et franchement super intéressant!! Nous avons appris PLEIN de choses!

Une chienne stérilisée au moment où le taux de certaines de ses hormones est élevé pourrait déclencher une grossesse fantôme persistante des semaines, mois, voire années, après la stérilisation, sans aucune manifestation physiologique de grossesse. La seule manifestation peut n’être que l’agression, …uniquement l’agression!
Afin de savoir si l’agression est causée par une grossesse fantôme, il est nécessaire de traiter la chienne (10 jours de Cabergoline).
DONC Attention au moment choisi pour stériliser!
Si vous souhaitez en apprendre davantage, contactez nous!

L’état de la recherche

La réflexion du moment : Dans quelle mesure la méthode d’éducation canine impacte-t-elle l’état émotionnel du chien?
La réflexion a porté sur les biais cognitifs pessimistes et optimistes du chien dans un cadre d’apprentissage, en relation avec les méthodes d’éducation employées.

Catégories
Compte-rendu d'activité

Semaine canine chargée

Xena la croisée Shar-peï, qui n’aime pas que des gens arrivent chez elle, Naya la Golden très sensible, Stan le chiot Boxer foufou, Glaskow qui n’aime pas trop son grand frère humain, Joline la Berger Australien qui apprend le calme, Salia le bébé Beagle parfait, Ragnar le grand chiot Husky sibérien qui cause beaucoup, Lounaya la belle croisée au coeur tendre, Pepsi le Labrador ado et ses problèmes articulaires lourds avec une énergie à canaliser, et Julie la Shi-Tzu qui mord de peur dans sa nouvelle famille. Une semaine riche en rencontres, avec quelques chiens qui ne sont pas très à l’aise avec les humains, et certains le disant plutôt fort.
Nous les avons écoutés de notre mieux, en évitant de les mettre davantage en difficulté. Les éducateurs sans violence que nous sommes accompagnons aussi des chiens susceptibles d’agresser ou qui mordent. L’empathie est le meilleur remède pour ces chiens.

Nous avons aussi rencontré un jeune couple qui va bientôt accueillir un bébé Eurasier/Samoyède. Et un visiteur impromptu Berger Australien x Bouvier Bernois qui a décidé de nous accompagner tout le temps d’une séance, gentil mais harceleur. Il a été gentiment pris en charge par la police municipale de Chambéry et a retrouvé sa famille le lendemain.