Tess & réflexions

Tess & réflexions

Laurence nous a présenté sa petite Tess, 3 mois 1/2, née chez elle. Tess est la 3eme Staffie de la famille. Elle découvre le monde avec une certaine appréhension.
Nous avons expliqué à Laurence comment aider, sécuriser, protéger, écouter ce petit chiot. Il a été question d’émotions, uniquement, et jamais de comportements. Laurence nous avait déjà présenté sa petite Rubis, une jeune chienne qui dit assez « fort » les choses. Laurence nous dit que sa relation avec Rubis est belle et qu’elle souhaite une belle relation avec Tess.
Laurence, Tess et Rubis m’ont inspiré aujourd’hui ce message.

Je me rends de plus en plus compte des efforts que les humains doivent faire pour comprendre, aider, écouter, éduquer un chiot. Si les humains ne s’éduquent pas eux-mêmes à mieux comprendre ce qu’est un chien et un chiot, ils reproduiront des pratiques éducatives maltraitantes qui induiront des problèmes émotionnels et comportementaux chez le chien. Ce sera le début d’une escalade dans le conflit, l’incompréhension, la confusion, entre des membres de deux espèces, qui ne se rencontreront jamais vraiment, qui se détesteront souvent.
Nous voyons nombre de chiens qui veulent montrer à quel point ils ne sont pas menaçants, afin de nous manipuler « gentiment » pour que nous soyons, en tant qu’humains, un peu plus compréhensifs et moins apeurants. Mais ils ne sont pas entendus.

Cela demande de très nombreux efforts de la part des humains, pour que le chien aille bien et ne nous « gêne pas » par ses comportements.
Moins vous écoutez quand votre chien ne veut pas, ne peut pas, ou a peur, plus il dira « fort » ce qu’il ressent et alors il deviendra « réactif », « mordeur », « aboyeur ». Alors il faut être capable et compétent pour écouter son chien. Un chien serein, ça ne s’improvise pas, cela demande beaucoup de travail de la part de l’humain. Et cela demande de rencontrer des professionnels canins qui sont suffisamment compétents pour expliquer et transmettre.

Moi et Thierry avons fait de merveilleuses rencontres avec une poignée de professionnels canins, et c’est grâce à eux que nous pouvons transmettre des connaissances à notre tour pour aider des chiens et des familles. Notre message est de plus en plus rarement axé sur l’apprentissage de comportements. Le message important est ailleurs.

Je ne sais pas si l’humain sera un jour capable de davantage d’empathie envers l’autre, envers les autres espèces, mais le chien nous propose ce beau voyage. Equipez-vous de connaissances, et alors vous n’aimerez jamais autant votre chien que quand vous le comprendrez.

Bravo et Merci à Laurence, et à tous les autres familles qui nous ouvrent leur porte, leur coeur et leur âme. Ces familles sont courageuses, elles entreprennent des efforts importants pour le bien de leur chien, et de leur relation. Ces personnes se donnent du mal, changent leur manière de faire et de penser, et nous savons tous Ô combien c’est difficile de changer.
Ce sont des petites étoiles qui rendent notre monde plus heureux, en paix.

par Anne